Rotation Mystérieuse de l’Œuf Dur

Un corps asymétrique tourne sur une table horizontale
avec un point de contact P.
Les forces mises en œuvre sont le poids de l’œuf Mg,
la force de réaction R au point de contact P
et la force de frottement F dans la direction Y au point P.
Source : Nature, vol 416, p. 385-386
Quelle est une façon simple de distinguer un œuf frais d’un œuf dur sans casser leur coquille ? Tout simplement en plaçant ces deux œufs sur une table et en les faisant tourner comme des toupies. Avec un peu de pratique, l’œuf dur risque de se dresser et de se mettre à tourner sur l’un de ses sommets… ce que l’œuf cru est incapable de faire !
En 2002, ce phénomène contre-intuitif fut expliqué par deux mathématiciens, Keith Moffatt de l’université de Cambridge et Yutaka Shimomura de l’université Keio (Japon), dans un article paru dans le journal Nature. Ils avaient modélisé toutes les forces agissant sur un sphéroïde en rotation. Ils avaient conclu que le frottement entre l’objet et la surface sur laquelle il tourne produit un effet gyroscopique qui permet la transformation d’une partie de l’énergie cinétique de l’objet en énergie potentielle, entraînant alors l’élévation de son centre de gravité. […]
Anuncios
Esta entrada fue publicada en Uncategorized y etiquetada , , , , , , , , . Guarda el enlace permanente.

Responder

Introduce tus datos o haz clic en un icono para iniciar sesión:

Logo de WordPress.com

Estás comentando usando tu cuenta de WordPress.com. Cerrar sesión / Cambiar )

Imagen de Twitter

Estás comentando usando tu cuenta de Twitter. Cerrar sesión / Cambiar )

Foto de Facebook

Estás comentando usando tu cuenta de Facebook. Cerrar sesión / Cambiar )

Google+ photo

Estás comentando usando tu cuenta de Google+. Cerrar sesión / Cambiar )

Conectando a %s